Création Site Web Algérie logo

Les modaux dans la conception Web sont-ils un désastre UX ? – Création Site Web Algérie

Les modaux, une petite fonctionnalité astucieuse qui vous permet d’afficher différents messages en haut de votre site Web, ont été présentés comme extrêmement utiles. Certains prétendent même qu’ils sont suffisamment utiles pour remplacer complètement les bannières publicitaires que nous détestons tant. Mais les modaux dans la conception Web sont-ils un désastre UX ?

Si vous n’êtes pas familier avec le terme, un modal est une fenêtre de dialogue qui apparaît lorsqu’un visiteur clique sur un lien hypertexte ou une image de survol.

Supposons que vous souhaitiez collecter des abonnés sur le site ou que vous souhaitiez que les visiteurs s’inscrivent pour un cadeau gratuit. Dans ce cas, vous pouvez utiliser des modaux.

Cependant, de nombreux concepteurs de sites Web et certains visiteurs de sites Web sont contre l’utilisation de modaux dans la conception de sites Web. L’argument principal est qu’il affecte l’expérience utilisateur. Mais les modaux dans la conception Web sont-ils un désastre UX ? Continuez à lire pour le découvrir.

A quoi servent les manières ?

Les modaux apparaissent souvent sous forme de fenêtres contextuelles sur une page Web, invitant le visiteur à agir. La plupart du temps, ils apparaissent après avoir cliqué sur un élément de la page.

Aussi connus sous le nom de lightbox, les modaux isolent le contenu principal de la page. L’utilisateur devra terminer l’action demandée par le modal ou le fermer avant de réévaluer la page.

Les concepteurs de sites Web utilisent des modaux pour attirer l’attention d’un visiteur. Étant donné que les autres contenus de la page sont inaccessibles, un visiteur doit interagir avec le modal.

Inconvénients des modaux dans UX

Bien qu’il existe différents inconvénients modaux dans l’UX, ils se résument tous à un seul inconvénient : l’interruption. Lorsque les modaux apparaissent, ils interrompent tout ce que l’utilisateur fait.

Contrairement aux popups classiques, les utilisateurs ne peuvent pas simplement ignorer le modal et continuer à naviguer. En conséquence, les manières exigent une attention immédiate.

Un utilisateur peut être intéressé et décider d’interagir avec le modal. Cependant, si le contenu du modal diffère de celui de la page, l’utilisateur peut oublier ce qu’il faisait après avoir interagi avec le modal.

De plus, les modaux nécessitent parfois une action liée aux informations de la page. Par exemple, supposons que l’utilisateur souhaite consulter les informations avant d’entreprendre une action. Dans ce cas, ils devront fermer le modal car la page principale est inaccessible.

Les statistiques montrent que 82% des utilisateurs n’aiment pas les pop-ups. La plupart des visiteurs du site Web ne sont pas conscients des aspects techniques de la conception Web. Par conséquent, ils ne pourront pas faire la différence entre les popups réguliers et modaux.

Après tout, les modaux sont une sorte de popup. Certains utilisateurs peuvent trouver les modaux pires, car ils masquent le contenu principal de la page, la rendant inaccessible.

De plus, les gens veulent visiter un site Web et obtenir immédiatement ce qu’ils veulent. Par conséquent, le temps est important. Par conséquent, les modaux qui nécessitent des actions chronophages peuvent faire perdre des visiteurs à un site Web.

Avec tous ces inconvénients, vous pouvez comprendre pourquoi de nombreux concepteurs Web disent que les modaux sont un désastre UX dans la conception Web.

Les modaux peuvent-ils être utiles en UX ?

Dans certaines situations, les modaux sont utiles et peuvent améliorer l’UX. De nombreux concepteurs de sites Web s’appuient sur l’utilité des modaux, et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi.

Tout d’abord, les modaux peuvent aider à simplifier le contenu d’un site Web. Par exemple, un utilisateur peut quitter immédiatement la page si votre site Web est relativement complexe, avec beaucoup de contenu et d’éléments.

Vous pouvez utiliser un modal pour expliquer le contenu de la page afin que l’utilisateur ne soit pas confus. Peut-être que le modal peut être affiché lorsque l’utilisateur clique sur le bouton de retour. Le modal peut mettre en évidence le contenu le plus critique de la page et dire à l’utilisateur quoi faire ensuite.

Deuxièmement, les modaux sont inestimables si vous devez attirer l’attention de votre utilisateur. Par exemple, vous souhaiterez peut-être afficher un avertissement ou transmettre des informations cruciales que les utilisateurs doivent connaître avant de continuer à naviguer.

Comme mentionné ci-dessus, un utilisateur peut facilement ignorer une fenêtre contextuelle, surtout si elle s’ouvre dans une nouvelle fenêtre. Cependant, avec les modaux, l’utilisateur doit au moins voir le contenu avant de continuer.

Troisièmement, un modal peut rendre une page Web plus facile à naviguer. Cela semble ironique compte tenu des inconvénients, mais c’est vrai s’il est correctement mis en œuvre. Au lieu de regrouper différents éléments dans une page Web, vous pouvez en configurer certains pour qu’ils s’affichent en tant que modaux.

Par exemple, vous pouvez avoir une page de texte uniquement pour améliorer la lisibilité. Les utilisateurs peuvent ensuite cliquer pour afficher des éléments visuels tels que des images et des vidéos en tant que modaux.

Comment utiliser les bonnes manières

L’utilisation correcte des modaux est essentielle pour s’assurer qu’ils n’affectent pas négativement l’UX. Voici quelques situations idéales où vous pouvez utiliser des modaux :

1. Afficher les avertissements

L’utilisation de modaux pour donner aux utilisateurs des avertissements cruciaux est idéale, surtout si leurs actions ultérieures ont de graves conséquences.

Par exemple, la plupart des sites Web affichent des modaux lorsque les utilisateurs cliquent sur le bouton de suppression. L’ablation est toujours indispensable car, dans la plupart des cas, elle est irréversible.

Un exemple pratique serait un site Web de commerce électronique où un utilisateur choisit de supprimer des articles de son panier. Vous pouvez utiliser un modal pour demander à l’utilisateur de confirmer avant de supprimer.

2. Saisir ou collecter des informations

Les modaux sont efficaces pour inciter les utilisateurs à entrer des informations. Parfois, les utilisateurs doivent entrer des détails spécifiques avant de continuer à naviguer.

Un exemple pratique serait un site d’avis sur lequel un utilisateur souhaite soumettre un avis. Avant de soumettre l’avis, vous pouvez utiliser un modal pour demander le nom de l’utilisateur et d’autres informations nécessaires.

3. Simplifiez la navigation

Comme mentionné ci-dessus, les modaux peuvent simplifier un site Web complexe. En outre, cela aidera un utilisateur à mieux naviguer, ce qui est un coup de pouce UX.

Un exemple pratique serait un site d’actualités avec beaucoup d’histoires et de mises à jour. Vous pouvez utiliser un modal pour mettre en évidence les nouvelles les plus populaires du jour afin que les utilisateurs puissent visiter les pages Web en un seul clic.

Conclusion : les modaux sont-ils un désastre en UX ?

En conclusion, les modaux affectent l’expérience utilisateur d’un site puisque les visiteurs doivent interagir avec eux. Cependant, cela ne doit pas toujours être un effet négatif.

Les modaux deviennent un désastre UX dans la conception Web lorsqu’ils sont utilisés de manière incorrecte. Cependant, si vous suivez les bonnes pratiques, les modaux peuvent améliorer l’expérience utilisateur de votre site Web.

En général, n’utilisez les modaux que lorsque cela est nécessaire et d’une manière qui ne frustre pas les utilisateurs.

Image sélectionnée de Freepik.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *