Création Site Web Algérie logo

ThredUP présente une collection de Noël upcyclée avec Fran Drescher

La friperie en ligne ThredUP fait appel à Fran Drescher pour réaliser sa première collection de Noël entièrement composée de vêtements d’occasion à petit prix.

La variété de vêtements et autres cadeaux a été inspirée par le style personnel de la star et va des écharpes, chapeaux seau et chouchous aux lits et bols pour animaux de compagnie, en plus d’une gamme de looks inspirés de la sitcom de Drescher de la décennie de 1990, The Nanny. La série CBS a connu une popularité retrouvée auprès de la génération Z et de la génération Y, qui ont découvert l’émission sur les services de streaming.

Pour organiser et concevoir la collection, qui sera lancée le 15 novembre, ThredUP s’est associé au designer durable Zero Waste Daniel, qui utilise des déchets pré-consommation du Garment District de New York et d’autres articles difficiles à recycler destinés aux décharges pour créer leurs lignes de vêtements. . . ThredUP fera don de 20 % du produit des ventes de la collection à l’association caritative Drescher’s Cancer Schmancer, qui soutient les efforts visant à améliorer la prévention et la détection précoce du cancer.

« J’adore l’esprit de cette collection », a déclaré Drescher dans un communiqué. « En cette saison des fêtes, il est très important d’envisager d’acheter des cadeaux respectueux de la planète et qui redonnent. »

La collection est basée sur le style personnel de Drescher.ThredUP

La société de commerce électronique a combiné la déclaration avec une enquête qu’elle a commandée à la société de recherche GlobalData, qui a révélé que 71% des consommateurs cherchent à faire moins de folies cette saison des fêtes, tandis qu’environ les trois quarts des millennials recherchent des cadeaux plus écologiques.

Environ 66 % des consommateurs interrogés ont déclaré qu’offrir des articles d’occasion comme cadeaux de vacances est maintenant plus acceptable socialement qu’il y a cinq ans.

« En tant que l’un des plus grands magasins d’occasion en ligne, nous nous engageons à réfléchir de manière créative à la manière dont nous pouvons recycler et utiliser chaque article qui franchit nos portes », a déclaré Erin Wallace, vice-présidente du marketing intégré chez ThredUP. « Nous aimons aussi la mode rétro, alors nous avons décidé de marier deux de nos coups de coeur : les vêtements d’occasion transformés en nouveaux looks et la mode inoubliable des années 90. »

ThredUP, qui a alimenté un appétit croissant pour les articles d’occasion chez les jeunes pour devenir l’une des plus grandes entreprises de l’espace de vêtements d’occasion en ligne, a publié cette semaine des résultats trimestriels inférieurs aux attentes des analystes en matière de bénéfice par action, mais les a surpassés. sur les revenus au milieu d’une économie difficile. environnement pour les entreprises de commerce électronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *